Des vacances bien préparées dans un camping
Recommandations générales

Où se rendre ?

  • Essayez de rassembler des informations aussi précises que possible au préalable. Vous pourrez alors juger du caractère approprié de votre destination de vacances en connaissance de cause. La personne bien préparée est en effet susceptible d'être moins perturbée par les imprévus. Vous pouvez notamment vous enquérir au préalable de la présence d'un service de réparation ou de location de matériel dans les environs. Si vous utilisez des dispositifs électriques, savez-vous si le voltage du réseau électrique est le même que chez vous ? Anticipez les situations d'urgence : comment appeler de l'aide, comment être évacué ? 
  • Ne perdez pas non plus de vue que tous les aspects de vos vacances peuvent avoir leur importance. Ainsi, vous ne partez pas en vacances pour vous morfondre toute la journée entre les quatre murs de votre chambre d'hôtel. Existe-t-il des activités appropriées, des curiosités ou des attractions dans la région ? Pouvez-vous sortir manger à proximité de votre centre d'hébergement ? Dans ce cas, existe-t-il des solutions de transport adaptées
  • Et souvenez-vous : il restera néanmoins possible que quelque chose tourne mal. Veillez donc à ne pas laisser le premier imprévu vous gâcher les vacances. Avec du recul, le « pire des scénarios » se transforme souvent en souvenir mémorable !

Réservation

  • Essayez de rassembler des informations aussi précises que possible au préalable. Vous pourrez alors juger du caractère approprié de votre destination de vacances en connaissance de cause.  Ne perdez pas non plus de vue que tous les aspects de vos vacances peuvent avoir leur importance. Ainsi, vous ne partez pas en vacances pour vous morfondre toute la journée entre les quatre murs de votre chambre d'hôtel. Existe-t-il des activités appropriées, des curiosités ou des attractions dans la région ? Pouvez-vous sortir manger à proximité de votre centre d'hébergement ? Dans ce cas, existe-t-il des solutions de transport adaptées
  • La personne bien préparée est en effet susceptible d'être moins perturbée par les imprévus. Vous pouvez notamment vous enquérir au préalable de la présence d'un service de réparation ou de location de matériel dans les environs. Si vous utilisez des dispositifs électriques, savez-vous si le voltage du réseau électrique est le même que chez vous ? Anticipez les situations d'urgence : comment appeler de l'aide, comment être évacué ?

Personne de confiance

  • Prenez toujours contact avec une personne sur place au préalable. Vous ne pouvez pas simplement vous fier à la bonne (ou mauvaise) expérience d'un autre voyageur à mobilité réduite qui vous aurait précédé. Tout dépend de votre propre situation, de vos besoins et de vos désirs. 
  • Veillez toutefois à entrer en contact avec une personne qui a vu personnellement le centre de vacances où vous comptez vous rendre. Ainsi, l'employé du centre de réservation d'une grande chaîne hôtelière n'est souvent pas bien au fait de la situation sur le terrain. Demandez dès lors à parler à une personne du service logistique ou invitez votre interlocuteur à se rendre sur place. 
  • Privilégiez les questions ouvertes. Même le gérant d'hôtel, le responsable de camping ou le réceptionniste le plus bienveillant du monde aura tendance à vous donner la réponse que vous voulez entendre. En posant des questions ouvertes, vous pouvez éviter ce piège :
    Au lieu de : « Y a-t-il des marches ou des escaliers ? »
    Dites plutôt : « Pourriez-vous me décrire les lieux de la porte d'entrée à la salle de bain ? »

Quelques chiffres valent mieux qu'un long discours

Il n'est pas toujours aisé de prendre conscience des conséquences pratiques de votre mobilité réduite. Sans toutefois aller jusqu'à faire l'étalage complet de votre dossier médical, vous pouvez néanmoins transmettre des informations utiles sur votre mobilité réduite.

  • Mesurez par exemple la largeur et la longueur de votre fauteuil roulant. Ajoutez-y ensuite 10 centimètres de chaque côté pour pouvoir manœuvrer facilement. Le personnel sur place pourra ainsi s'assurer que votre fauteuil roulant puisse passer dans l'embrasure des portes et entrer dans l'ascenseur. 
  • Si vous utilisez un lève-personne, l'espace libre sous le lit a également son importance : au minimum 10 cm en hauteur et 80 cm en largeur. 
  • Parfois, seule une suite pourra répondre à vos exigences. Renseignez-vous alors sur le supplément tarifaire éventuel.

Noir sur blanc

Vous pouvez également téléphoner au responsable en question pour évaluer la situation et lui annoncer que vous comptez lui envoyer une série de questions par écrit. Poser ses questions par écrit présente plusieurs avantages.

  • Tout d'abord, vous réduisez les risques d'oubli. 
  • Ensuite, vous donnez plus de temps au réceptionniste, qui pourra alors vous donner une réponse plus éclairée (en demandant l'aide d'un tiers, en allant mesurer la chambre, etc.). 
  • Et last but not least : vous recevrez une réponse écrite. Idéal pour éviter les malentendus (et pour preuve si d'aventure quelque chose devait mal tourner).

Sur place: la voie diplomatique

  • Malgré une préparation minutieuse, vous ne serez jamais totalement à l'abri des mauvaises surprises. Rappelez-vous qu'il rare de pouvoir jouir du même confort qu'à la maison. En privilégiant la concertation et en faisant preuve de diplomatie, vous pourrez généralement faire face à la plupart des situations. Néanmoins, cela ne signifie pas que vous n'avez aucun droit. Si un accord n'est pas respecté, vous avez le droit d'exiger une solution de remplacement de valeur équivalente.

Retour au bercail

Nous serions heureux de connaître vos expériences et vos conseils personnels. N'hésitez donc pas à nous contacter pour nous faire part de vos expériences de voyage. Vos recommandations pourront certainement faire le bonheur d'autres voyageurs à mobilité réduite.

Back to top