À la fin de la Première Guerre mondiale, le paysage du front était devenu un vaste désert. Après la guerre, la population est rentrée chez elle et a dû relever l’immense défi de reconstruire la région et de la rendre à nouveau habitable. Les traces de la guerre ont alors été effacées et une partie d’entre elles a rejoint les vestiges archéologiques enfouis dans le sol.Partout dans le Westhoek, les traces archéologiques de la guerre sommeillent dans le sol, à une profondeur de trente centimètres à peine, invisibles à l’œil nu. L’exposition présente pour la première fois le résultat de plus d’une décennie de fouilles archéologiques dans la région du front, qui ont permis de mettre au jour des découvertes particulièrement spectaculaires. Elle s’intéresse à la vie quotidienne dans les tranchées, aux vestiges matériels de la guerre des tranchées et à l’histoire de quelques soldats tombés au champ d’honneur, dont les corps sont restés enfouis pendant de longues années dans le sol. Elle donne également un aperçu des techniques scientifiques qui ont permis de rendre à nouveau visibles les traces de la guerre dans le paysage.
Traces de la Guerre, l'Archeologie de la Première Guerre mondiale (In Flanders Fields Museum)

Grote Markt 34
8900 Ypres

Quand

A partir de samedi 17 février 2018
jusqu'à dimanche 26 août 2018

Contact

+32 (0)57 23 92 20

Carte locale

Vous trouverez une carte interactive ci-dessous.

Back to top