Visit Flanders
Avec une impressionnante palette de diplômés, l’école bruxelloise de La Cambre figure parmi les écoles de mode les plus prestigieuses du monde. Esthétique, innovation et portabilité sont les notions clefs de la formation.
Il y a quelques mois encore, l’un des étudiants de La Cambre faisait la une de l'actualité mondiale. Avec sa collection de fin de quatrième année d’études (l’avant-dernière année donc), Eddy Anemian est parvenu à décrocher le prestigieux H&M Design Award. Ce Français d’origine arménienne a donc pu faire défiler ses créations durant la semaine de la mode de Stockholm et il collabore à présent avec l’équipe d’H&M à l’élaboration de sa propre collection. Celle-ci devrait arriver dans les boutiques cet automne. 

Le fait qu’un étudiant de La Cambre remporte un prix d’une telle notoriété ajoute encore à la réputation internationale de l’école, bien que celle-ci soit déjà bien connue : cela fait un moment déjà que La Cambre compte parmi les cinq meilleures écoles de mode au monde. L’attention apportée à la portabilité et à l’esthétique, associée à l’innovation, est tout particulièrement appréciée à l’échelle internationale. 

Ce sont probablement encore les réminiscences de la philosophie adoptée par l’architecte Henry Van de Velde, créateur de La Cambre en 1927 après avoir été celui de l’école de Weimar de renommée mondiale (plus tard le Bauhaus). Van de Velde est toujours célèbre dans le monde entier pour ses conceptions prônant la ligne pure et la forme au service de la fonction. Bien qu’à l’origine, La Cambre, Institut supérieur des arts décoratifs, n’ait offert que des disciplines comme la sculpture, l’illustration et la photographie, la mode s’y est fait une petite place depuis 1986. 

Un plaisir pour les yeux
De nos jours, une soixantaine d’étudiants étudient dans cette section de mode. Ceux-ci y sont accompagnés par une quinzaine de concepteurs professionnels. D’une part, le processus de réflexion au sujet du prêt-à-porter est stimulé par une analyse pointue de tous les aspects plastiques. D’autre part, la dimension technique bénéficie d’une grande attention. Tous les étudiants suivent donc aussi une formation de stylisme. 

Il est indéniable que les étudiants y sont vivement stimulés à développer un style personnel et à oser sur le plan artistique. Le défilé organisé à l’issue de chaque année scolaire est donc aussi un plaisir pour les yeux, chaque fois renouvelé. La liste impressionnante des diplômés, notamment Sandrina Fasoli, Cathy Pill et Anthony Vaccarello, démontre que cette approche porte ses fruits. 

La Cambre-Mode(s) Show a eu lieu le 14, les 6 et 7 juin 2014 aux Halles de Schaarbeek.

Back to top