Monument du cyclisme ©Vlaamse Gemeenschap

... partie 2: Monuments en Flandre occidentale

Le cyclisme est partout en Flandre ; il ne s’agit pas uniquement des célèbres côtes et secteurs pavés, lignes de départ et d'arrivée, cafés dédiés au vélo et bars de supporters. Un très grand nombre de monuments et de mémoriaux font de la Flandre le pays de la course cycliste. À cet égard, la Flandre occidentale est incontestablement la région la plus illustre. Cette province côtière a joué un rôle de pionnière dans le riche passé de la course cycliste flamande. Au début du 20e siècle, Cyriel Van Hauwaert a fasciné tout le pays avec ses formidables performances dans les classiques internationales. Autre célébrité de Flandre occidentale, Odiel Defraeye, a été le premier Flamand à remporter le Tour de France. Une sculpture de chacun de ces champions a été érigée dans leurs lieux de naissance respectifs de Moorslede et Rumbeke.

Karel Van Wijnendaele est né à Torhout. Co-fondateur du Tour des Flandres, il a été l'un des pionniers du reportage moderne sur les courses cyclistes. Une plaque commémorative en l'honneur de cette figure légendaire a été placée sur le « Burg », où il a vécu de nombreuses années. Pour imaginer le Tour des Flandres, Karel Van Wijnendaele s'est inspiré du village de Koolskamp, où le championnat de Flandre se disputait chaque année depuis 1908. Sur la place du village, un mémorial est d’ailleurs consacré à cette épreuve historique. À Waregem, entre l'hôtel de ville et le centre culturel De Schakel, une sculpture en bronze originale – « De Sprint » – a été érigée pour commémorer le départ d'une étape du Tour en 2007 mais aussi le championnat du monde qui s'y est déroulé en 1957 et a couronné Rik Van Steenbergen.

À l'église de Bellegem, une sculpture met à l'honneur Germain Derycke, qui a gagné le Tour des Flandres en 1958. Quant à Henri Vanlerberghe , le vainqueur du Tour des Flandres de 1919 (avec la plus grande avance jamais enregistrée), une plaque à son nom est apposée à Lichtervelde, son village natal.

Henri Vanlerberghe était l'un des nombreux Flandriens de Flandre occidentale. Vous verrez un hommage à ces sportifs hors normes sur la place du marché d'Ichtegem et à côté de l'église de Kanegem, où un coureur courbé sur son vélo s'échine sur des pavés. Alberic « Briek » Schotte a servi de modèle pour la magnifique sculpture de Jef Claerbout.

Une autre sculpture du double champion du monde en personne ainsi qu'une grande photo sur une toile de 6 mètres sur 4 ornent Desselgem. D'autres champions du monde originaires de Flandre occidentale ont été immortalisés, comme Freddy Maertens à Lombardsijde et Marcel Kint à Courtrai et Zwevegem. La Flandre occidentale possède aussi quelques coureurs entrés dans la légende du Tour de France. Un monument a été élevé à Zerkegem, village natal de Romain Maes. Une sculpture de Jef Demuysere, auteur de performances fabuleuses au Giro, a été érigée à Wervik, ainsi qu'une sculpture à un héros du Tour de France, Jef Planckaert, à Otegem.

Back to top