48 hours in Ghent

Il y a tant de trésors à découvrir à Gand… La ville, qui compte plus de 1 000 ans d’histoire, vit au rythme de ses nombreux étudiants et propose un festival de chefs-d’œuvre artistiques. Ne manquez pas l’œuvre majeure des frères Van Eyck, L’Adoration de l’Agneau mystique, l’architecture unique de De Krook et, bien sûr, la bière artisanale, la Kwak, que vous devez boire sans chaussures.

La seule question qui se pose est : par quoi commencer ? Laissez-vous guider. 48 heures à Gand vous permettront pour découvrir les trésors qui font sa fierté.

Jour 1

Matinée au musée

Pour commencer, rien de tel que de visiter le STAM pour s’imprégner de la ville. Également connu comme le Musée de la Ville de Gand, il compte de nombreux objets et propose des expositions multimédia afin de vous familiariser avec son histoire. Par exemple ? La photo aérienne de Gand imprimée sur le sol. C’est une manière amusante d’observer le paysage urbain... et d’y naviguer. Le musée apporte une touche de profondeur à votre visite de la ville et vous permet de l’apprécier à sa juste valeur.

Alors que l’histoire de Gand est séculaire, le SMAK, le Musée municipal d’Art contemporain, s’intéresse aux œuvres internationales et belges qui ont influencé le monde artistique après 1945. Vous découvrirez les œuvres d’artistes tels qu’Andy Warhol et Francis Bacon, Panamarenko et Karel Appel, sans oublier un grand nombre d’expositions temporaires.

Après le SMAK et le STAM, rendez-vous au MSK qui vous plongera dans une toute autre tendance artistique. Ce musée est consacré aux beaux-arts locaux, notamment ceux qui proviennent de Flandre et des régions voisines. Couvrant tout du Moyen Âge au 20e siècle, le musée expose, entre autres trésors, Le Portement de Croix de Jérôme Bosch, La Flagellation de Pierre Paul Rubens et Le Cleptomane de Théodore Géricault.

MSK Ghent (c)Visit Gent

Les trois tours, les boutiques et un agneau mystique

Après le MSK, la cathédrale Saint-Bavon est incontournable. Située à quelques arrêts de tram, elle abrite le chef-d’œuvre des frères Van Eyck, L’Adoration de l’Agneau mystique. Peinte en 1432, cette œuvre véritablement unique, également connue comme le Retable de Gand, se caractérise par un tour de force impressionnant et complexe et fait partie des plus grands trésors artistiques du monde. Elle était par ailleurs en avance sur son temps dans sa manière de représenter la nature et les personnes, et c’est peut-être cette innovation qui a suscité les convoitises de nombreux voleurs. Il s’agit en effet de l’œuvre d’art la plus volée de l’histoire. Les dirigeants politiques promettent même au cours de leurs campagnes de retrouver la partie toujours manquante dérobée en 1934.

Mais, bien évidemment, L’Agneau mystique n’est pas la seule raison de visiter la cathédrale Saint-Bavon. Édifiée durant plusieurs siècles au Moyen Âge et dotée d’une crypte construite en 942, elle présente une architecture gothique fascinante. Son énorme tour rivalise avec celles du beffroi et de l’église Saint-Nicolas pour dominer l’horizon. Prenez le temps de les observer en vous rendant à la Korenmarkt. Cette place historique et les emblématiques maisons qui l’entourent offrent de nombreuses opportunités : promenade, mode, boutiques, restaurants et bars.

Si vous êtes dans le quartier et que vous aimez les friandises, venez déguster des cuberdons. Vous trouverez cette confiserie intimement liée à la région dans les petits stands éparpillés ici et là. Miam !

Belfry

Détendez-vous avec quelques bons livres...

Nous savons que votre journée est bien chargée. C’est pourquoi, nous vous suggérons de vous détendre en cette fin d’après-midi. Pourquoi ne pas décompresser avec un bon bouquin ? Gand compte de nombreuses librairies qui valent assurément le détour. Et le meilleur endroit pour s’installer et dévorer vos nouveaux livres est bien évidemment la Boekentoren. Ce monument architectural, qui fait par ailleurs partie de l’Université de Gand, abrite trois millions d’ouvrages — de quoi satisfaire les plus avides lecteurs — à découvrir dans une merveilleuse atmosphère conviviale.

Pour sa part, De Krook, un joyau de l’architecture moderne, ne ressemble pas du tout à l’idée que l’on se fait d’une bibliothèque publique traditionnelle. C’est bien plus que ça : elle organise des ateliers, des groupes de lecture, des débats philosophiques, des festivals de films, des concerts et des expositions consacrées à la musique et à la technologie. Bien évidemment, il s’agit d’un grand lieu de rassemblement et d’un endroit idéal pour observer les gens.

De Krook (c)Michiel De vijver

La ville de musique

Les soirées sont spéciales à Gand. Après tout, c’est l’une des cinq villes au monde à être reconnue comme une « ville de musique » par l’UNESCO. La large variété de concerts proposés vous permettront de profiter de nombreux styles musicaux allant de l’opéra au jazz. Si votre séjour coïncide avec les fêtes de Gand qui durent dix jours chaque été, vous trouverez votre bonheur parmi les divers concerts, les food-trucks et les animations de rue.

Bien sûr, le centre-ville continue à s’animer la nuit durant tout le reste de l’année. Dirigez-vous vers la Oude Beestenmarkt, la Vlasmarkt ou la Vrijdagmarkt pour vous imprégner de l’ambiance dans l’un de leurs nombreux cafés.

Ghent Festival (c)Stad Gent

Jour 2

Pour bien débuter la journée

Bien que parfaitement réveillés, vous aurez l’impression d’encore rêver en visitant les expositions de la Maison d’Alijn. Se décrivant comme « Le musée des choses qui (ne) passent (jamais) », elle abrite une charmante collection d’objets utilisés quotidiennement au cours du 20e siècle, dont de nombreux sont aujourd’hui obsolètes et, le plus souvent, surréalistes. Ce musée peut susciter un sentiment de nostalgie ... ou d’incompréhension totale. Attendez de voir les meubles et le papier peint des années 1970 !

View From Museum Alijn

Le château des Comtes

Le Gravensteen est une importante attraction touristique qui fait la fierté des Gantois. Il a été conçu sur le modèle des châteaux de croisés que le comte Philippe d’Alsace a observé durant sa campagne à l’étranger, et les comtes de Flandre y ont établi leur siège durant plusieurs siècles. Il a également servi de palais de justice et même de prison. Des expositions organisées au château retracent son histoire riche en rebondissements. Vous y découvrirez de tout, des armures portées par les chevaliers aux armes, en passant bien sûr par une salle de torture. Vous profiterez également d’une magnifique vue sur la ville depuis les remparts.

Gravensteen Ghent

Le Patershol est un quartier médiéval qui entoure le Gravensteen. Ses rues charmantes à l’âme bohème invitent à la promenade. Vous pourrez y observer différents styles architecturaux intéressants et vous arrêter dans un de ses cafés ou restaurants qui présentent un excellent rapport qualité-prix pour reposer vos pieds tout en dégustant un bon petit plat. Mais que faut-il commander ? Nous vous conseillons le waterzooi à la gantoise. Ce ragoût est généralement préparé avec différents légumes accompagnés de poisson ou de poulet. Chaque restaurant dispose de sa propre recette, n’hésitez donc pas à les comparer.

Nous devrions également vous prévenir que le jeudi est « veggie » à Gand, et que presque toute la ville consomme alors des plats végétariens. Comment c’est possible ? Disons que vous trouverez des plats végétariens absolument délicieux où que vous alliez. Le Greenway et le Tasty World font partie des restaurants végétariens les plus prisés, tandis que la carte du Vrijmoed et de l’OAK vous proposent également de la viande.

Peu importe l’endroit, nous vous recommandons de ne pas prendre un verre pendant votre repas. Rendez-vous plutôt au De Dulle Griet après avoir mangé. Ce lieu est incontournable si vous aimez la bière, et vous y vivrez une expérience exceptionnelle ! Vous pouvez commander leurs propres bières Dulle Griet ou vous laissez tenter par la Max van het Huis. Cette bière est servie dans un verre à cocher qui ne tient pas sans support. Vous devrez laisser votre chaussure en gage contre le verre ; elle sera alors mise dans un panier hissé au plafond ! Une expérience assez exceptionnelle !

Patershol (c) Stad Gent

Musée du Design

Le Musée du Design est un ravissement. Sa collection de plus de 20 000 objets englobe tout, des tables créées à partir de livres aux vélos et aux jouets, en passant par des compartiments de train d’antan.

Ensuite, rendez-vous à la Korenmarkt. Suivez les voies navigables pour y arriver. Mais attention : c’est une promenade en bateau sur la Lys que nous vous proposons. Cette activité vous permettra non seulement de voir et d’en apprendre plus sur la ville, mais elle vous aidera aussi à comprendre comment les voies navigables ont eu un impact sur l’architecture, la culture et l’identité même de Gand. Si vous préférez rester sur la terre ferme, promenez-vous le long des canaux pour profiter de la magnifique architecture et remonter le temps.

Design Museum Ghent Maarten Van Severen en Co (c) Anthony De Meyere

Ambiance le soir

Alors que le soir tombe, il est temps de vous rendre au Vooruit. Ce complexe emblématique est réputé pour son incroyable diversité d’expositions et de spectacles artistiques ; n’oubliez pas de consulter le programme. Si rien ne vous tente, vous pourrez toujours profiter de la merveilleuse ambiance détendue et conviviale du Vooruit Café. Lieu de rassemblement privilégié des étudiants de l’université voisine, il conclura parfaitement votre bref séjour dans cette ville artistique et dynamique.

Et maintenant que votre séjour de 48 heures est terminé ? Une ville comme Gand change et évolue constamment. Vous pouvez dès lors commencer à planifier les visites à effectuer lors de votre prochain passage.

Vooruit Ghent (c)Karin Borghouts
Back to top