Marvin Gaye lors de son séjour à Ostende ©Jean-Jacques Soenen
Découvrez Oostende sur les pas de Marvin Gaye...

La ville d'Oostende inaugure cette année une promenade digitale consacrée à Marvin Gaye.

De février 1981 à l’été de 1982, le prince de la soul a séjourné à Ostende où il a écrit son tube mondial « Sexual Healing ». Le « Midnight Love Tour » est un documentaire audiovisuel sur iPod qui vous emmène à la découverte de la période ostendaise de Marvin Gaye. Les archives mêlées aux nouvelles images et aux extraits audio uniques ainsi que la possibilité de se rendre réellement sur place font de cette balade une expérience hors du commun. 

Marvin Gaye arrive à Ostende le 14 février 1981, à l’invitation du promoteur de concerts local, Freddy Cousaert. À cette époque, la carrière de Marvin est au plus bas. Il est dépressif, doit plusieurs millions au fisc, rencontre des problèmes avec sa deuxième épouse, est confronté à des difficultés contractuelles avec la Motown et est fortement dépendant. L’icône de la soul retrouve la sérénité durant son séjour dans la ville balnéaire belge. Il parvient à contrôler sa dépendance et commence à pratiquer intensivement le sport. Poussé par Freddy Cousaert, il se remet aussi à composer de la musique et sort le LP « Midnight » qui inclut notamment le succès mondial « Sexual Healing ».
En août 1982, Marvin doit quitter la Belgique en raison de problèmes avec son visa. Il n’y reviendra malheureusement plus jamais. De retour aux États-Unis, Marvin est rattrapé par ses vieux démons. Son père l’abat d’un coup de fusil lors d’une dispute qui tourne mal le 1er avril 1984, la veille de son 45e anniversaire. 

Le « Midnight Love Tour » est une balade surprenante, ponctuée de belles anecdotes et de témoignages captivants qui vous ramène en compagnie de Marvin Gaye dans la ville d’Ostende des années 1980.

Informations pratiques
Le « Midnight Love digital Tour » est disponible au prix de 5 € auprès de l’ASBL Toerisme Oostende vzw. Réservation conseillée au 00 32 59 70 11 99 – www.marvingaye.be.

Back to top