view on Haverwerf in Mechelen - ©Milo-Profi

Malines est peut-être moins connue, mais elle a tout autant à offrir que les plus grandes villes d’art flamandes. L’incroyable richesse qui a fait de Malines ce qu’elle est aujourd’hui est visible dans son église Saint-Jean ainsi que dans son incroyable Cour de Busleyden, mais les ravages de la Seconde Guerre mondiale sont présents au Musée Kazerne Dossin et au fort de Breendonk. En outre, les divertissements proposés au Musée du Jouet et le spectaculaire Jardin d’hiver des Ursulines lui apportent une touche artistique particulière et raviront les visiteurs. La seule question qui se pose est : par quoi commencer ? Notre guide de 48 heures à Malines vous permet de découvrir un maximum de lieux incontournables en aussi peu de temps.

Jour 1

L'emblématique, mystérieuse et artistique Grote Markt et ses environs

Dès que vous verrez la Grote Markt dans le centre de Malines, vous comprendrez pourquoi c’est le lieu parfait pour débuter votre séjour de 48 heures. Cette place ouverte déborde de vie et d’animation. La cathédrale Saint-Rombaut et sa tour dominent la place. Grâce à ses spectaculaires arcs boutants, la structure revisitée de son chœur et sa tour inachevée au sommet aplati, la cathédrale est aussi emblématique que mystérieuse. Une incertitude plane en effet sur Saint-Rombaut qui aurait peut-être été enterré sous l’édifice. Des récits circulent également sur les efforts considérables des habitants pour éteindre des incendies qui n’étaient en réalité que des reflets de la lune sur les nuages, et on évoque même un vitrail représentant une Vierge noire au visage blanc. L’intérieur abrite des peintures réalisées par Antoine van Dyck, des sculptures de Lucas Faydherbe et de Michiel Vervoort. N’oubliez pas de vous rendre sur le Skywalk au sommet de la tour pour profiter d’une vue à couper le souffle qui vous portera jusqu’à Anvers et Bruxelles. 

Saint Rumbold's Tower and Cathedral by night in Mechelen

L’église Saint-Jean recèle également de nombreux joyaux, ce qui n’est pas étonnant car elle a été construite dans l’une des plus riches paroisses de Belgique. Elle compte ainsi un nombre inhabituel mais impressionnant de trésors à découvrir, à commencer par le design unique de ses bancs conçus pour honorer les riches mécènes et leur assurer un certain confort durant leurs prières à l’église. N’oubliez pas d’observer la fascinante série de pièces artistiques exposées. L’autel est dominé par un triptyque baroque, dont le panneau central est la magnifique Adoration des Mages de Pierre Paul Rubens.

Town Hall of Mechelen by night

Deux musées très différents

Lors de votre promenade dans la ville, en plus des églises et des cathédrales, vous rencontrerez de nombreux palais, d’immenses maisons de maîtres et hôtels particuliers. Un de ces édifices était célèbre pour les banquets absolument parfaits organisés au cours du 16è siècle par son propriétaire, Jérôme de Busleyden. Abritant aujourd’hui le Musée de la Cour de Busleyden, il a pour vocation de faire découvrir l’influence de la culture de la cour bourguignonne dans le Malines contemporain. La prochaine ouverture du musée a déjà suscité un vif intérêt suite à l’annonce de l’exposition intitulée En quête de Justice. Elle souligne l’interaction entre l’art, le droit et le concept de justice et d’injustice dans la ville entre le milieu du 15è et le milieu du 17è siècle. 

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, 25 484 juifs et 352 roms ont été déportés depuis les quais de la Kazerne. Le Musée Kazerne Dossin utilise leurs expériences comme un tremplin pour aborder la question des droits de l’homme. Ce musée s’intéresse à tous les thèmes depuis la montée de la violence de masse qui a entraîné le génocide, au soutien manifeste des autorités qui l’ont permis, tout en questionnant les motivations sous-jacentes à ces persécutions. Il nous encourage tous à lutter contre l’apparition de ce genre de situations dans nos vies.

Kazerne Dossin - ©Stijn Bollaert

Le Anker, un béguinage et l'art de la folie 

Si vous cherchez une activité en lien avec la bière, suivez le périphérique jusqu’à Het Anker. Cette brasserie produit de nombreuses boissons savoureuses qui vous mettront en appétit. Nous vous recommandons de commencer avec la Gouden Carolus. Cette gamme de bières comprend la Gouden Carolus Classic brune et la Gouden Carolus Tripel. Elles ont respectivement été élues Meilleure bière brune au monde et Meilleure triple au monde aux World Beer Awards. Il n’est donc pas surprenant que cette brasserie fasse la fierté de Malines. Après avoir visité la brasserie, vous serez invité à une dégustation et vous recevrez une réduction si vous souhaitez ramener une ou deux bouteilles chez vous.

Gangway along the Canal in Mechelen
La brasserie est facile d’accès: elle se situe en plein centre du Grand Béguinage. Concept typiquement flamand, un béguinage est une communauté close où les Béguines vivaient, travaillaient et priaient. Les Béguines sont des femmes célibataires ou veuves qui se consacrent à Dieu sans toutefois se retirer du monde qui les entoure. Après avoir franchi les portes extérieures, vous arriverez dans une cour entourée d’une série de maisons de différents styles architecturaux, d’églises, de cours et de jardins. C’est une communauté incroyablement calme et paisible, même si elle se trouve au cœur de la ville.


Vous savez certainement que les musées et les collections d’art s’articulent en général autour d’un thème spécifique. Pourquoi ce thème ne serait-il pas la folie ? Au cabinet artistique des fous, vous pourrez admirer des peintures cachant des références satiriques et moralisatrices à la folie. Parmi les artistes exposés figurent Jérôme Bosch, Jan Verbeeck et Pieter Brueghel le Jeune.

Tapping beer in brewery Het Anker - ©Milo Profi

Que faire le soir ?

L’heure est enfin venue de changer d’horizon. Rendez-vous au Haverwerf, où vous pourrez embarquer pour une croisière sur la Dyle. Cette rivière a joué un rôle essentiel dans l’histoire de Malines ; la ville était même autrefois connue sous le nom de Dijlestad, la ville de la Dyle. Une croisière constitue une excellente manière de découvrir et d’en apprendre plus sur ces sites historiques. Vous pouvez également opter pour une relaxante promenade le long du cours d’eau afin de profiter de l’atmosphère paisible des lieux. 

Tandis que vous suivez la Dyle, les nombreux cafés, restaurants et bars de la Vismarkt vous accueillent si vous souhaitez vous restaurer. Ce quartier, très animé en début de soirée, est idéal pour y faire une petite tournée des cafés afin de déguster les innombrables bières belges

Bien sûr, la ville regorge d’autres lieux où vous sustenter. Il Cardinale est célèbre pour ses burgers, et sa capacité à combiner nourriture délicieuse et créativité. Avec son thème curieusement religieux et son menu composé de plats tels que « You Must be Nuts », « Holy Guacamole ! » et « Baby Jesus », la fantaisie excentrique s’invite à votre table. 

Plus loin sur la Keizerstraat, le d’Afspraak sert des classiques belges. Ce restaurant propose une large variété de plats à déguster dans une atmosphère sympathique et conviviale. Encore un petit peu plus loin se trouve M-Eatery, le haut-lieu de la viande pour les visiteurs en quête d’un bon steak-frites. 

Si vous préférez boire un verre, rendez-vous au D’Hanekeef, le plus ancien bar de Malines. C’est un lieu de rencontre très convivial qui compte une cinquantaine de bière à sa carte.

Sunset on the canal in Mechelen

Jour 2

Art Nouveau, Art Déco et néogothisme réunis

Commencez votre deuxième journée à Malines par l’une de nos principales recommandations : le Jardin d’hiver des Ursulines. Le jardin a vu le jour en 1900 et faisait alors partie d’un pensionnat. Dans un premier temps, l’architecture impressionnante et véritablement spectaculaire de sa serre se détachera comme un parfait exemple d’art nouveau, mais vous pourrez également remarquer ses éléments d’art déco et néogothiques en y regardant de plus près. Les incroyables vitraux qui forment le toit représentent une série de plantes qui inondent le jardin de fougères et de fleurs d’une lumière enchanteresse et colorée.

Glass rooftop of the greenhouse in the winter garden - ©VisitMechelen - Koen Broos

Réveillez l'enfant qui sommeille en vous

Il est désormais temps de penser à une activité qui plaira aux enfants, peu importe leur âge : une visite au zoo de Planckendael. Assistez au repas du rhinocéros, observez les lions, laissez les perruches atterrir sur votre tête et explorez les grottes souterraines. Quoi que vous fassiez, ne manquez pas les éléphants qui nagent et jouent dans leur habitat spécialement conçu. Un pur ravissement ! 

Vous vous proposons de poursuivre sur votre lancée avec une visite de l’un des plus merveilleux trésors artistiques de Malines : le Musée du Jouet. Incontournable à bien des égards, il s’intéresse de manière surprenante à l’évolution des jouets au cours de ces 5 000 dernières années, en tenant compte des développements artistiques et sociaux. Son moment fort est une exposition centrée sur les jouets du 20è siècle qui vous replongera assurément dans vos merveilleux souvenirs d’enfance. Et, oui, les enfants – et leurs parents – pourront essayer les nombreux jouets mis à leur disposition. 

Vous pouvez également visiter Technopolis. Ce musée rend la science non seulement interactive, amusante et accessible, mais aussi attrayante. Comment ? En vous encourageant à soulever une voiture, à diffuser des chuchotements à l’aide d’une parabole soigneusement modelée et à réveiller l’Einstein qui sommeille en vous lors d’expositions conçues pour attirer un public de tous âges.

Technopolies - ©VisitMechelen

Fort de Breendonk

Le temps passe, mais votre programme comporte encore une étape. Le fort de Breendonk est un ancien camp de concentration nazi. Son excellent état de conservation, l’histoire qu’il raconte et qui donne à réfléchir, et l’incroyable, encourageant et inspirant message d’espoir qu’il véhicule en font un mémorial formidable à découvrir. Il relate l’histoire des 3 500 prisonniers qui sont passés par Breendonk, en n’omettant pas la torture et les traitements cruels subis, ni le rôle et l’importance des droits de l’homme dans notre société actuelle. Grâce à une approche prudente et ciblée du sujet, le mémorial est adapté aux personnes de tous âges. Plus de 40 000 élèves le visitent par ailleurs chaque année. Il s’agit indéniablement d’un chapitre important de l’histoire de Malines, de la Belgique et du monde, qui ne doit certainement pas tomber dans l’oubli.

Fort Breendonck
Bien évidemment, beaucoup d’autres chapitres composent l’histoire de la ville, et il reste encore de nombreux récits fascinants à découvrir et d’expériences à vivre. Vous avez probablement déjà réalisé qu’il était impossible de voir tout ce que Malines a à offrir en seulement 48 heures. Toutefois, nous espérons que votre séjour vous aura donné un bel aperçu de la ville... Et de bonnes raisons d’y revenir !
Back to top