The Fall of the Rebel Angels (c)KMSKB, photo J. Geleyns-Ro

Modèle de la Renaissance flamande, Pieter Bruegel l’Ancien est particulièrement connu pour ses paysages idiosyncratiques et ses allégories, ancrés dans le folklore et la tradition biblique ou classique. Partons ensemble à la découverte de son œuvre et de sa vie.

1. MRBAB

Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) exposent la deuxième plus grande collection de peintures de Bruegel au monde : cinq tableaux originaux exceptionnels ainsi que des oeuvres de ses fils et disciples. Et les MRBAB regorgent encore d'autres trésors pour mettre en avant l'impressionnant héritage du maître.

Bruegel est depuis cinq siècles la source d'inspiration de nombreux artistes et passionnés d'art. La technologie actuelle nous permet de mieux connaître et comprendre ses oeuvres. C'est pourquoi les MRBAB ont développé une offre numérique en partenariat avec le Google Cultural Institute : 12 chefs-d'oeuvre sont maintenant disponibles en très haute résolution. Le visiteur peut litéralement zoomer sur les détails qui ne peuvent être vus à l'oeil nu. Un autre exploit est la « Bruegel box » : trois chefs-d'oeuvre de Bruegel sont projetés sur 3 murs. Les visiteurs peuvent ainsi se tenir juste à côté des villageois dans Les Proverbes Flamands, se retrouver face à face avec prédicateur dans La Prédication de saint Jean-Baptite, ou plonger dans La Chute des anges rebelles. Et les MRBAB offrent la possibilité d'admirer cette oeuvre sous un autre angle : La Chute des anges rebelles peut être admirée dans un univers à 360° grâce à un casque de réalité virtuelle.

Les MRBAB étalent tout le génie et la savoir-faire séculaire du maître flamand Pieter Bruegel dans un cadre où les nouvelles technologies nous permettent de découvrir son héritage.
Par ailleurs, les musées sont très bien situés. En cinq minutes, vous arrivez sur la magnifique place Royale où se situe l'Église Saint-Jacques-sur-Coudenberg. Vous pouvez vous promener le long du Musée des instruments de musique pour admirer sa façade Art Nouveau et vous rendre ensuite jusqu'au pied du Mont des Arts, où vous avez une vue imprenable sur Bruxelles.


2. Le Sablon

Le Sablon (Zavel en néerlandais) est un quartier situé dans la ville haute historique de Bruxelles. Au XVIe siècle, plusieurs grandes familles de la noblesse s’installent dans le haut du Sablon et dans la rue aux Laines: les familles Egmont, Culemborg et Brederode. Elles sont suivies par les familles Lalaing et Thurn und Taxis. Résultat: au XVIIe siècle, le Sablon est le quartier le plus aisé et aristocratique de la ville. C’est probablement la raison pour laquelle Bruegel y avait son atelier.


3. Église Notre-Dame de la Chapelle 

Visitez la remarquable église où Bruegel s’est marié et a été inhumé.  Découvrez ensuite le quartier plein de vie des « Marolles » (ou quartier Bruegel). En suivant la rue Haute, vous arrivez à la maison du peintre (n°132).

Back to top