Rodenbach ©www.milo-profi.be

Diverses cultures de levure sont utilisées dans la production de bières à fermentation mixte. Le premier brassin est généralement une bière à haute fermentation dont une partie est stockée dans des fûts de chêne durant au moins un an et demi. Pendant ce temps, un processus de fermentation d’acide lactique intervient et cette bière est ensuite mélangée avec une bière jeune à haute fermentation.

La versnijbier

Bière de type Vicaris Versnij ©Brouwerij Dilewyns

La versnijbier (6 - 8 vol.%), ou bière mélangée, est obtenue par l’assemblage de jeune et vieille bière ou en mélangeant des bières à fermentation spontanée avec des bières à haute et basse fermentation (ex. Petrus Aged Pale, Cuvée Watou, Vicardin Tripel Geuze, etc.). La variété la plus traditionnelle de ce type de bière mélangée est la « oud bruin » (vieille brune).

La Vlaams Bruin / Brune flamande

Adriaan Bruin ©Brouwerij Roman

La Vlaams Bruin / Brune flamande (4,5 – 8 vol.%) est liée à la région d’Audenarde. Ces bières contiennent volontairement de l’acide lactique et sont généralement subtilement sucrées. Elles sont le fruit de l’assemblage de bière jeune et « vieille » vieillie dans des cuves métalliques ou des tonneaux en bois.

La bière flamande rouge-brune

Rodenbach ©www.milo-profi.be

La bière flamande rouge-brune (5 - 6,5 vol.%) est brassée à l’aide d’orge malté rougeâtre et est associée au sud-ouest de la Flandre. Elle est le fruit d’un mélange de bière jeune et « vieille » vieillie dans des tonneaux de bois. Cette bière est relativement épicée et non amère et se caractérise par une note fraîche, légèrement citronnée (ex. Rodenbach, Duchesse de Bourgogne, Vander Ghinste Oud Bruin, etc.).

Oud Bruin / vieille brune flamande

Bière foncée ancienne ©Omer Vander Ghinste

La « Oud Bruin » / vieille brune flamande est une dénomination collective désignant les bières flamandes brunes et rouge-brunes.

Back to top