Galerie du chocolat belge 1900 Neuhaus

À travers les siècles, la Belgique s'est forgé une solide réputation en tant que producteur de chocolat. Tout a commencé au 17e siècle à Gand. Aujourd'hui, on dénombre plus de 320 chocolateries en Belgique qui produisent plus de 725 000 tonnes de chocolat par an. Découvrez-en plus sur l'histoire du chocolat.

Histoire

Du chocolat belge du 17ième siècle



17ème siècle

Les premiers témoignages de commerce du chocolat en Belgique remontent à 1635, lorsque l'abbé de l'abbaye de Baudeloo a acheté du chocolat à Gand. La fabrication de chocolat était alors essentiellement une activité secondaire pratiquée par les pharmaciens qui le vendaient comme tonifiant.

Du chocolat belge - Chocolats Meyers


19ème siècle

En 1840, le chocolatier belge Berwaerts vend les premières tablettes, pastilles et figurines en chocolat pressé. C'est à peu près à ce moment que se lancent plusieurs chocolatiers qui deviendront d'importantes entreprises comme Neuhaus (1857), Côte d’Or (1883), Jacques (1896) et Callebaut (1911).

Du chocolat belge du 20ième siècle - Exposition internationale '58 Bruxelles

20ème siècle : le siècle des inventions belges

Quatres inventions importantes marquent l'histoire du chocolat belge: l'invention de la praline et du ballotin, l'introduction de la pâte à tartiner au chocolat et le développement du transport de chocolat liquide.

En 1912, Jean Neuhaus Jr. a inventé la praline, le premier chocolat avec un fourrage moelleux.
En 1915, Louise Agostini, la femme de Jean Neuhaus Jr, a développé, le premier « ballotin », une boîte dans laquelle les pralines étaient emballées.
En 1925 Charles Callebaut a fait l'une des inventions les plus importantes: le transport de chocolat liquide.
En 1935 Basile Kestekidès, le neveu du fondateur de Leonidas, a inventé la Manon, une grande praline enrobée de chocolat blanc.
En 1936 Jacques a lancé la première barre de chocolat fourrée avec du praliné.

La pâte à tartiner au chocolat est également une invention belge: d'abord lancée par Côte d'Or en 1952. Côte d'Or a également renforcé la réputation du chocolat belge à l'international grâce à une importante campagne lors de la foire internationale de Bruxelles de 1958.

Salon du Chocolat belge: déguster du chocolat - ©Eric Danhier


21ème siècle

Le chocolat belge de Flandres et de Bruxelles est apprécié dans le monde entier pour sa qualité.

Les vendeurs de chocolat de Flandres et de Bruxelles sont reconnus dans le monde entier pour leur créativité et leur innovation.

Quelques faits et chiffres à propos du chocolat belge

  • Consommation moyenne de chocolat en Belgique par habitant et par an → 6 kg
  • Chiffre d'affaire total de l'industrie du chocolat belge → 4 milliards d'euros
  • Production totale → 660 000 tonnes
  • Total des exportations → 450 000 tonnes
  • Valeur totale des ventes au détail du marché du chocolat belge → 700 million d'euros
  • Proportion de la main d'œuvre employée par l'ensemble de l'industrie alimentaire belge → 8,5%
  • Proportion des exportations de chocolat dans la totalité de l'industrie alimentaire belge → 11,2%
  • Nombre d'employés impliqués dans la production de chocolat → 6 200 employés
  • Fèves de cacao brutes arrivant dans le port d'Anvers → 187 000 tonnes
Back to top