Vismarkt Brussels (c) Milo Profi

Alors que le terme « cuisine de rue ou street food » peut sembler relativement nouveau, le phénomène est lui ancré depuis longtemps dans notre culture. Des ingrédients de qualité, le savoir-faire et l’hospitalité sont les piliers de notre culture gastronomique de rue.

Rien n’est plus beau que de proposer de la cuisine préparée avec amour. Selon moi, c’est le meilleur boulot

Chef Wim Ballieu - Balls & Glory

Foire à la saucisse

Avant l’arrivée des frigos, lorsqu’un cochon était abattu, les habitants organisaient un événement au cours duquel tous les morceaux de viande qui ne pouvaient pas être conservés étaient transformés en saucisses.

Sausage

Waterzooi à la gantoise

Au Moyen Âge, les eaux de Gand regorgeaient de poisson. Le waterzooi à la gantoise est à l’origine un plat de paysan réalisé à partir de sept types de poissons de rivière différents. Depuis le 18e siècle, ce mets flamand typique est préparé avec du poulet, de la crème et des légumes finement émincés.

Ghent Waterzooi ©Kris Jacobs

Croquettes de crevettes

Les crevettes grises étaient autrefois présentes lors de chaque repas des habitants de la côte. Les pêcheurs à cheval de la mer du Nord les attrapaient dans leurs filets et, une fois revenus à terre, ils les emballaient dans des sacs d’un demi-kilo.

Shrimp Croquettes

Bigorneaux

Par temps froid, les Bruxellois trouveront toujours leur chemin jusqu’au camion qui propose des bigorneaux. Il s’agit d’un phénomène typique de Bruxelles ; depuis de nombreuses années, ils sont cuisinés dans la rue dans un bouillon aromatisé et réchauffant. Chaque vendeur les prépare selon sa propre recette secrète.

Winkles
Back to top