48 heures à Leuven : savoir, culture et ambiance estudiantine

2 jours
Leuven
Beer- en Foodpairing-tour by Leuven Leisure

Leuven, où patrimoine séculaire et vie estudiantine se côtoient harmonieusement. Découvrez l’agréable centre-ville avec ses hauts lieux artistiques, la riche histoire d’une des plus anciennes universités d’Europe, les oasis de tranquillité et le plus long bar du continent.

Jour 1

Le cœur de la ville

Beer- en Foodpairing-tour by Leuven Leisure

Notre séjour de deux jours débute au cœur de la ville : sur la Grote Markt. Cette place existe dans sa conception actuelle depuis le XIVe siècle, caractérisée par des bâtiments majestueux de style gothique brabançon. Le monumental Hôtel de ville en est un excellent exemple. C’est en 1439 que la première pierre en fut posée. Ce monument se caractérise par sa profusion de détails. La façade particulière est en effet ornée de pas moins de 236 statues uniques.

Une fois que vous aurez admiré ce palais des sculptures, il vous suffira de vous retourner pour admirer une autre attraction : l’Église de Saint-Pierre. Ce monument gothique tardif du XVe siècle surmonté d'un beffroi est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999 et a été entièrement restauré en 2020. Une magnifique église qui n'est pas seulement belle à l'extérieur. Elle abrite en effet un énorme trésor à l'intérieur. Vous y trouverez une collection unique d'œuvres d'art qui y sont abritées depuis des siècles. Le point d’orgue est La Cène de Dieric Bouts, primitif flamand et peintre de la ville de Leuven. Son triptyque monumental est toujours à admirer dans la chapelle pour laquelle il fut peint il y a près de 600 ans.

L’Église de Saint-Pierre dispose d’une collection séculaire, rehaussée d'une touche ultramoderne. Ce grâce au « hololens », un casque de réalité augmentée. Grâce à des haut-parleurs, des caméras, des projecteurs et des capteurs, le « hololens » projette des images 3D sur cet environnement naturel. L’impressionnante collection d’art est ainsi encore enrichie par des images et animations spectaculaires. Patrimoine séculaire et futurisme se côtoient.

Fleurs, plantes et quiétude absolue

Begijnhof Leuven

Après une dose de mixed reality, nous laissons la technologie de côté pour un moment. Nous partons pour une petite promenade vers deux havres de paix. Premier arrêt : le Jardin botanique, le plus ancien de Belgique. Créé en 1738 par l’Université de Leuven pour ses étudiants en médecine, il peut toujours être visité aujourd’hui. Les amateurs de flore y trouveront une impressionnante collection de fleurs et de plantes. Le complexe de serres de 450 m² impressionne avec toutes les espèces (sub)tropicales qu’il abrite : une explosion de senteurs et de couleurs.

Ces merveilles de la nature ont des pouvoirs exceptionnels : elles peuvent vous apporter beaucoup de quiétude. Ce sentiment ne fait que se renforcer dans le deuxième havre de paix : le Grand Béguinage. Il y a plusieurs siècles, des groupes de béguines y vivaient ensemble. Les béguines étaient des femmes non mariées et des veuves qui ne voulaient pas entrer au couvent, mais souhaitaient quand même consacrer leur vie à Dieu. Elles formaient des communautés fermées dans toute la Flandre et dans certaines parties de la France. Les béguinages étaient des lieux caractérisés par un enchaînement de ruelles, de petites places, de jardins, de parcs et de maisons. Avec 300 habitations réparties sur environ 3 hectares, le Grand Béguinage de Leuven est l’un des plus grands et peut-être le plus charmant de son genre. On y trouve encore les petits bâtiments historiques, les petits ponts chevauchant la Dyle, l’église gothique aux vitraux impressionnants. Un cadre féerique pour une balade apaisante.

Les hauts lieux artistiques

M Museum Leuven - © Kris Jacobs

Après cette double découverte sous le signe de la sérénité, nous reprenons la direction du centre-ville. Cap sur le Musée M ! Il y a quelques décennies, le lieu abritait un modeste musée urbain, qui ressemblait surtout à un cabinet de curiosités. Mais les temps changent et ce musée a lui aussi évolué. Aujourd’hui, M expose une impressionnante collection d’art, riche, diversifiée et ancrée localement. Le musée met l’accent sur Leuven et l’ancien duché de Brabant. Cette collection recèle également quelques grandes œuvres de Maîtres flamands comme Dieric Bouts, Constantin Meunier et Rogier Van der Weyden. Une belle rencontre avec les Primitifs flamands et leurs successeurs.

Un bon verre

Leuven Oude Markt

À la fin d'une journée chargée, nos jambes méritent un peu de repos. En nous installant confortablement, nous en apprenons un peu plus sur cet autre incontournable du patrimoine belge : la bière. Et Leuven a beaucoup à offrir dans ce domaine. Non seulement la ville est le berceau de la célèbre Stella Artois (plus d’informations à ce sujet ultérieurement), mais elle abrite également le « plus long bar d’Europe ». Le Oude Markt abrite une trentaine de cafés parfaitement alignés. Par beau temps, c’est l'endroit idéal pour s'installer en terrasse. Si le temps est moins favorable, vous pourrez vous lancer dans une tournée des bars. Une occasion idéale de découvrir la vie estudiantine à Leuven. Le tout dans une ambiance délicieusement insouciante. Santé !

Jour 2

Lors du premier jour de notre séjour, nous avons déjà fait connaissance avec l’université de Leuven. Aujourd’hui, nous allons la découvrir plus en profondeur. Un must si vous vous promenez dans cette ville, car qui dit Leuven dit Unief. La Katholieke Universiteit Leuven est indissociable de la ville. Fondée en 1425, elle est l’une des plus anciennes universités d’Europe. Au fil des siècles, son impact sur la ville est devenu de plus en plus important. Partout, vous êtes entouré par le riche passé de l’université et par ses plus de 50 000 étudiants. Nous commençons donc la deuxième journée par une balade à travers le riche patrimoine de l'université.

 

Hauts lieux universitaires

Ladeuzeplein - Leuven © Milo Profi

Nous commencons par la Bibliothèque universitaire sur la vaste place Monseigneur Ladeuzeplein. Un magnifique bâtiment de style néo-renaissance flamande, dont la tour s’élève haut dans les airs. Ce temple du savoir abrite une étonnante collection de livres, mais fait aussi office de monument aux morts. Durant les deux Guerres mondiales, le bâtiment a été presque entièrement détruit. À chaque fois, les dégâts ont été incalculables. D'innombrables livres et manuscrits ont été perdus, dont l’original de l’acte de fondation de l'université. Après cette période sombre, la bibliothèque a été presque entièrement restaurée selon les plans originaux. Lors d’une visite guidée des cinq étages de la bibliothèque, vous entendrez tous ces récits palpitants.

Pour un prochain haut lieu universitaire, nous reviendrons sur la Grote Markt. Vous y trouverez la Halle universitaire, un bâtiment à l’histoire millénaire. À l’origine, elle servait de lieu de vente aux tisserands de la ville. Peu après sa création, l'université s'y installa. Aujourd'hui, c'est toujours le centre de décisions de l'université.

Nous avons déjà vu deux joyaux proches l’un de l’autre, même si cela n’a rien d’étonnant. La ville est parsemée de patrimoine universitaire. Différents campus et collèges s’y répartissent. En quittant la Halle de l'université, tournez à droite. Deux minutes plus tard, vous admirez la façade du Collège des Prémontrés. À la fin du XVIe siècle, celui-ci était occupé par des étudiants en théologie. Le Collège d’Arras, fondé en 1508 pour accueillir des écoliers dans le besoin, se situe juste à côté. Quelques mètres plus loin se trouve le Collège de la Haute Colline, un site construit au XVe siècle. Tous ces bâtiments historiques ont encore aujourd'hui une fonction au sein de l’université.

Il en va de même pour le Collège du Roi : fondé en 1579 par Philippe II, roi d’Espagne, il abrite aujourd’hui le Musée de Zoologie. Celui-ci gère une impressionnante collection de squelettes et d'animaux empaillés. Il donne un aperçu systématique et animé du règne animal, de l'éponge au mammifère. Le tour des bâtiments universitaires prend fin sur la Hogeschoolplein, avec le Collège du pape, fondé en 1523 par le pape Adrien VI, qui fut professeur à l’université de Leuven. Pour ceux qui ne se lassent pas du patrimoine académique, cette application propose une balade détaillée.

Patrimoine exceptionnel

Abdij Van Park, Leuven - © Toerisme Leuven

Après une promenade passionnante à travers tout ce patrimoine, nous poursuivons notre chemin vers la périphérie de la ville. Là, au milieu de la verdure, vous découvrirez un endroit très spécial : L’Abbaye du Parc, un site patrimonial exceptionnellement bien conservé du XIIe siècle. Une promenade à travers le monastère vous plongera dans la philosophie et l’histoire de cette abbaye norbertienne dont les principaux espaces historiques sont ouverts au public. Admirez les plafonds en stuc uniques et le couloir avec ses 20 vitraux virtuoses, tous datant du XVIIe siècle. Le site de l’abbaye abrite également le musée PARCUM, qui se concentre la croisée de la religion, de l’art et de la culture. En plus de tout ce patrimoine, l’Abbaye du Parc est tout simplement un endroit agréable pour se détendre. Vous pouvez passer une journée entière à faire du vélo, du jogging ou de la marche dans le parc et autour de ses nombreux étangs. Ne manquez pas non plus d’entrer dans la ferme pour déguster les produits frais.

Terminer par une bière fraîche

Vaartkom, Leuven - © Kevin Faignaert

Art et histoire, patrimoine et quiétude sacrés. Ce sont là quelques éléments qui définissent Leuven, mais la ville est bien plus que cela. Vous y découvrirez aussi un lieu moderne, tourné vers l’avenir. Vous apprendrez à mieux connaître cet aspect dans le Vaartkom. Autrefois, il s’agissait d’un site industriel et brassicole délabré le long du canal. Aujourd'hui, c'est l'un des endroits les plus branchés de Leuven.

En flânant au milieu des bâtiments, vous découvrirez comment histoire et avenir s’y côtoient. L’ancien bâtiment des douanes s’appelle désormais OPEK et forme un port d’attache pour les organisations artistiques, avec un café culturel convivial. Le complexe résidentiel Balk van Beel est un modèle d’habitat durable. Vous y trouverez un tout nouveau parc ainsi que le site De Hoorn. Ce complexe abritait autrefois Stella Artois. Cette icône est l’un des représentants les plus connus de notre fameuse culture de la bière. C’est à cet endroit que la célèbre pils fut brassée pour la première fois, au début du XVIIIe siècle. Les cuves de brassage en cuivre ont été conservées et peuvent encore être admirées. Une pièce unique du patrimoine à apprécier avec une bière fraîche à la main.

Vous pouvez d’ailleurs vous procurer celle-ci dans la nouvelle brasserie. Le site actuel de Stella Artois se trouve à dix minutes à pied de De Hoorn. Tous les samedis, il ouvre ses portes aux visiteurs, qui y profiteront d'une visite interactive ET d’une Stella Artois délicieusement mousseuse.

Et c’est ainsi que votre journée touche à sa fin. Une bière fraîche à la main pour dire au revoir à Leuven. Une manière parfaite de clôturer votre séjour de 48 heures.

SVG

Prêt à partir !

Consultez nos informations utiles pour votre voyage en Flandre :
Comment s'y rendre, comment se déplacer, ainsi quelque détails pratiques.

Vous devriez aussi aimer ces histoires