James Ensor est connu dans le monde entier:partout dans le monde, musées, collectionneurs et amateurs se passionnent pour son art précurseur. Bien avant que le terme ne devienne un cliché à la mode, Ensor était ce que les anglais-saxons nomment un « game changer », autrement dit un authentique novateur. Pourtant, son œuvre demeure encore trop tenue dans l'ombre de la légende populaire : celle d’un drôle d’hurluberlu qui préférait à la compagnie des hommes jouer du piano dans le magasin de coquillages de ses parents à Oostend. Le caractère novateur de la peinture d'Ensor, de ses eaux-fortes et de ses dessins est la conséquence directe de son désir d'explorer systématiquement les techniques, les genres et les représentations les plus divers. Dans une lettre au critique d'art Pol De Mont, il confie en 1894 : « J'ai étudié attentivement les manières les plus opposées ». Et jusque tard dans sa carrière, il n’a cessé d’affirmer son goût de la diversité artistique, son besoin d’explorer les alternatives stylistiques, iconographiques ou techniques qui s’offraient à lui. C'est seulement de cette manière qu'un artiste peut réussir à captiver son public, ce qui pour Ensor était objectif ultime. Il s’agissait de retrouver le sentiment de félicité qu'il éprouvait quand il emmenait ses amis bruxellois vers la digue pour leur montrer la beauté miraculeuse de la mer. Et c’est ce même désir de félicité qui le guidait quand, inspiré par la nacre d’un coquillage, il peignait des scènes religieuses, des paysages ou des natures mortes.
James Ensor - Rêves de nacre (Mu.Zee)

Romestraat 11
8400 Ostende

Quand

A partir de mardi 15 mai 2018
jusqu'à dimanche 16 juin 2019

Contact

+32 (0)59 50 81 18

Information accessibilité

Carte locale

Vous trouverez une carte interactive ci-dessous.

Back to top