Ypres from above

Petite par la taille, la Flandre peut se targuer de détenir un patrimoine culturel inestimable, qu’il s’agisse de monuments classés à l’UNESCO ou de perles moins connues. Suivez-nous à la découverte de quelques incontournables à Anvers, Bruges, Bruxelles, Gand, Louvain et Malines.

Bruges, protégée de l’UNESCO

Lorsque l’on parle de patrimoine, Bruges fait partie des incontournables. Son Marché incontournable avec ses façades historiques, ses ruelles et canaux médiévaux, son beffroi, sa cathédrale, les innombrables chefs-d’œuvre des Primitifs flamands... La liste est interminable. C’est donc en toute logique que l’UNESCO a inscrit l’ensemble du centre historique au patrimoine culturel mondial. Une promenade à travers les méandres des ruelles brugeoises vous mènera d’une découverte à l’autre.

Mais Bruges est bien plus que son centre-ville, comme l’illustre bien le café historique Vlissinghe. Ce bistrot qui a plus de 500 ans est toujours en activité. Tout en vous désaltérant, vous pourrez y admirer les nombreux tableaux, photos et documents historiques accrochés aux murs.

Bruges city centre, view on a canal

L’Agneau mystique et la quatrième tour

L’Agneau mystique des frères Van Eyck est un trésor artistique inestimable. Ce polyptyque emblématique fut peint dans les années 1430, sur mesure pour une chapelle dans la Cathédrale Saint-Bavon à Gand. On peut d’ailleurs toujours l’admirer au même endroit. Ou tout au moins certaines parties. L’œuvre fait en effet l’objet d’une restauration en plusieurs phases jusqu’à la fin 2019. Une opération qui peut être suivie en direct dans l’atelier ouvert du Musée des Beaux-Arts (MSK).

À quelques pas de cet atelier, vous trouverez un autre trésor moins connu de Gand : la Tour des livres. Cette construction emblématique, réalisée par Henry Van de Velde, le pionnier de l’art nouveau, fait depuis toujours office de bibliothèque pour l’université de Gand. Elle héberge plus de trois millions de livres ! Ce colosse moderne est aussi parfois décrit comme la quatrième tour de Gand, en plus du trio millénaire composé de l’église Saint-Nicolas, du beffroi et de la cathédrale Saint-Bavon.

Ghent - het Lam Gods (the Adoration of the Mystic Lamb)

Rubens, Rubens et encore Rubens

Pierre Paul Rubens est un artiste emblématique de l’Age d’or Flamand. Cet Anversois est en effet une figure de proue du baroque, courant encore aujourd’hui au cœur de l’architecture de la ville. Les nombreux bâtiments baroques et les innombrables chefs-d’œuvre rappellent l’Âge d’or anversois. De nombreux sites dans la ville honorent le maître.

Dans la Maison Rubens, où Rubens a habité et travaillé, on peut admirer ses œuvres et son atelier. Certaines œuvres sont également présentes au Musée Plantin-Moretus. La cathédrale Notre-Dame, renferme elle aussi quelques-uns des chefs-d’œuvre du maître.

Un endroit moins connu, mais abritant lui aussi une collection inestimable, est l’église Saint-Paul. Dans cette ancienne église du 17e siècle, on trouve de magnifiques autels baroques, plus de 200 sculptures et pas moins de 50 tableaux, dont des pièces maîtresses de Rubens, Jacob Jordaens et Anthony Van Dyck.

Antwerp - de Grote Markt (the Market Square)

Un « Hall of fame » gothique et une collection animalière

Louvain démontre brillamment que l’architecture gothique peut aussi être ludique. La façade de son hôtel de ville, une construction impressionnante du 15e siècle de style gothique, est décorée avec pas moins de 236 statues de personnages importants dans l’histoire de Louvain et de dizaines de drapeaux colorés. Une sorte de précurseur du « Hall of Fame ». C’est un bâtiment unique qui vaut le détour.

Mais il y a également des sites moins connus à découvrir, comme l’Institut zoologique de l’Université Catholique de Louvain (UCL). On y trouve plus de 5 000 animaux empaillés, allant d’une baleine du Groenland au pigeon voyageur américain, en passant par le Cœlacanthe, un poisson aux nageoires charnues, qu’on avait cru disparu. Un petit échantillon de patrimoine bien particulier qui vaut également le détour.

Leuven - City Hall (stadhuis)

Des béguines et des Bourguignons

À une certaine époque, ils hébergeaient celles qu’on pourrait considérer comme les toutes premières féministes. De nos jours en émane toujours une atmosphère de paix et de recueillement. Vous l’aurez compris, il s’agit des béguinages flamands. A partir du 12e siècle, ces endroits hébergeaient les béguines, des femmes célibataires qui consacraient leur vie à Dieu. À Malines, on retrouve un de ces Grands Béguinages magnifiques à l’atmosphère très particulière. Vers la moitié du 16e siècle, le Béguinage original fut détruit pendant l’Iconoclasme. Les béguines déménagèrent vers un nouvel endroit à l’intérieur des remparts de la ville. Lorsqu’on entre par l’imposante porte d’entrée, on se trouve plongés dans un univers de sérénité, au milieu du tumulte de la ville.

Outre des béguinages, des églises et une cathédrale, Malines abrite également de nombreux hôtels particuliers et résidences. La Cour de Busleyden, un magnifique hôtel particulier du 16e siècle situé au cœur de la ville, en constitue un bel exemple. Dans ce lieu historique, Malines vous permet de revivre la culture de la cour bourguignonne, essentielle à l’histoire de la Flandre.

Mechelen - Hof van Busleyden

Un hôtel de ville flamboyant et de l’art contemporain

La Grand-Place de Bruxelles, n’est qu’un des incontournables du patrimoine de la capitale. Cette place majestueuse regorge de monuments emblématiques. Celui qui attire tous les regards est l’hôtel de ville gothique, avec sa tour monumentale datant du début du 15e siècle. Autour de ce bâtiment, on remarque aussi les maisons de guilde et corporations, ornées de doré, qui donnent une atmosphère rayonnante à la place.

Bruxelles est l’exemple typique d’une ville où l’histoire et l’art contemporain se côtoient de près. Kanal, le nouveau musée d’art contemporain en est la preuve par excellence. Ce tout nouveau musée est hébergé dans un ancien garage de voitures modernes. Il sera bientôt le lieu d’accueil pour le siège bruxellois du célèbre Centre Pompidou. On peut actuellement y admirer des expositions temporaires et, bientôt, le musée présentera sa propre collection d’art contemporain, même si, d’un point de vue purement architectural, il vaut déjà le détour.

Brussels - Grand' Place (Grote Markt)

En Flandre, on peut voir, sentir et goûter l’histoire millénaire, mais on travaille aussi au patrimoine de demain. Découvrez les deux dès aujourd’hui dans un périple à la découverte des célèbres villes d’art flamandes.

Back to top